COLLECTION

Répertoire d'oeuvres dédiées à des tentatives d'épuisement

Roman

Jean-Pierre Balpe a créé sur facebook un réseau de profils de fiction, qui partagent des souvenirs, actualités et poèmes automatiquement générés, et interagissent avec d’autres profils.

Oeuvre hypermédiatique

L'œuvre de Perry Bard est une adaptation transmédiatique qui invite la communauté du web à réinterpréter le chef d'œuvre du cinéma muet de Dziga Vertov Man With a Movie Camera.

Oeuvre hypermédiatique

Globodrome est une œuvre «enquête» par l’artiste Gwenola Wagon prenant à la fois la forme d’un livre et d’un film de 62 minutes.

Oeuvre sonore

Fil de soi 1 et 2 sont deux pièces mixtes pour guitare et électronique en temps réel composées par Alain Bonardi et interprétées par Amèlia Mazarico, ayant le même noyau de traitement du son.

Installation, Oeuvre sonore, Vidéo

Empty Room est un projet de composition électroacoustique immersive expérimenté dans un espace numérique 3D, en réalité virtuelle, composé et réalisé par Christine Webster.

Oeuvre sonore

Le Cycle Figures sur la corde est un cycle en cinq parties pour guitare et électronique, composé par Mario Lorenzo dans le cadre des Aides à l’écriture du ministère de la culture français.

Oeuvre sonore

Shifting Mirrors est une pièce pour saxophone et électronique sur bande composée par Horacio Vaggione et créée le 7 octobre 2016 par Pedro Bittencourt. 

Oeuvre sonore

Poussières cosmiques est une pièce pour piano et électronique en temps réel, composée par Danilo Rossetti et créée par Adrien Udo le 25 mars 2015 à l’université Paris 8.

Oeuvre sonore

Tyché est une pièce mixte pour clarinette et électronique en temps réel composée par João Svidzinski, et créée à la MSH Paris Nord le 29 juin 2016 par Camille Fauvet.

Oeuvre sonore

Avec l’espace sans refuge est une pièce pour clarinette et électronique, pour un dispositif de spatialisation ambisonique 2D, composée par Saïd Bonduki et créée par Emmanuel de Vienne le 23 mars 2016.

Oeuvre sonore

Peut-être qu’il pleuvra des sons est une pièce mixte pour guitare et électronique en temps réel et différé composée par Gustavo Penha et créée en 2014 à la MSH Paris Nord.

 

Oeuvre sonore

Prémisses pour Corps infini est une œuvre pour grosse caisse, deux circassiens et dispositif de spatialisation, composée par Anne Sèdes, en collaboration avec Kitsou Dubois et le LABEX Arts-H2H.